• Livraison gratuite dès 50 euros d'achat
🌟 4.6 /5  et plus de 601 avis

Votre panier

Plus que 50€ pour bénéficier de la livraison gratuite

Votre panier est vide

Pour vous

  • huile sommeil + corps et esprit

    Coffret Sommeil e...

    Ajouter  — 
    148€
  • Huile CBD/CBG 20%

    Coffret Super Anx...

    Ajouter  — 
    158€
  • sprays immédiat CBD CBN

    Coffret Duo Sprays

    Ajouter  — 
    55€  47€
  • Créme de rose CBD

    Crème de rose au ...

    Épuisé  — 
    8,50€  7,50€
  • huile sommeil format 15ml

    Huile Sommeil 7% ...

    Ajouter  — 
    35€
  • Bougie CBD

    La bougie No More...

    Épuisé  — 
    30€
  • CBN spray

    Spray sommeil Mor...

    Ajouter  — 
    30€

Frais de livraison

4,90€

  • Livraison gratuite le 29 Février si vous commandez avant 13h

  • Livraison en 72h

  • Livraison gratuite à partir de 50€

Paiement en 3 fois sans frais dès 100€

Les Dangers du CBD : le Cannabidiol est-il dangereux pour la santé ?

Souvent mis en avant pour ses vertus thérapeutiques et ses nombreux bienfaits, le cannabidiol (CBD) est parfois qualifié de « cannabis light », en opposition au THC et à ses propriétés psychoactives. En effet, études et témoignages en grand nombre montrent les effets anxiolytiques, neuroleptiques, antalgiques et anti-inflammatoires de cette substance. Mais, en parallèle, d’autres voix s’élèvent pour signaler les potentiels dangers du CBD, notamment en France, où les signaux envoyés par les autorités sont flous, voire contradictoires. Alors, existe-t-il un risque quelconque pour la santé à consommer des produits à base de CBD ?

Souvent mis en avant pour ses vertus thérapeutiques et ses nombreux bienfaits, le cannabidiol (CBD) est parfois qualifié de « cannabis...

Les vertus et les dangers du CBD 

 

Aimé ou détesté, le cannabis ne laisse personne indifférent. Certains y voient une solution miracle à leurs problèmes de santé, d’autres une simple drogue qui n’a pas sa place dans la pharmacopée. Sauf qu’il y a cannabis et cannabis. Le plant de chanvre est composé d’une bonne centaine de substances actives (appelées « cannabinoïdes ») dont le THC, celle qui fait « planer », n’est que l’une des deux plus abondantes. L’autre, c’est le cannabidiol, ou CBD. Un composé chimique qui se retrouve, depuis quelques années, au cœur d’un débat acharné entre ceux qui chantent ses louanges thérapeutiques et ceux qui ne parlent que des dangers du CBD.

Pourtant, le cannabidiol est aujourd’hui en vente libre en France, comme dans de nombreux autres pays – à condition de respecter une concentration donnée, dont le THC doit être absent (moins de 0,2 % dans le plant de chanvre originel). Il est ainsi possible d’acheter et de consommer en toute légalité de l’huile de CBD ou du cannabidiol sous d’autres formes, comme on en trouve dans la boutique Tilyo.

Mais quid des risques potentiels ?

 

 

Les dangers du CBD: le surdosage

 

Le surdosage de CBD est un sujet de préoccupation pour certains consommateurs. Bien que le CBD ne soit pas toxique, il est essentiel de respecter les doses recommandées pour éviter des effets indésirables. En effet, une consommation excessive de CBD peut entraîner des effets secondaires tels que des nausées, des vertiges, de la somnolence, ou encore des troubles gastro-intestinaux. Il est important de noter que la réaction de chaque individu au CBD peut varier. Ainsi, il est conseillé de commencer par des doses faibles et d'augmenter progressivement jusqu'à obtenir l'effet désiré.

 

 

Existe-t-il un risque de dépendance au CBD

 

Contrairement au THC, qui est connu pour ses propriétés psychoactives et son potentiel de dépendance, le CBD ne semble pas provoquer de dépendance. Les études menées jusqu'à présent montrent que le CBD présente un faible potentiel d'abus et de dépendance. Toutefois, il est essentiel de rester prudent, notamment chez les personnes ayant des antécédents de dépendance. Il est recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de consommer du CBD en cas de doutes.

 

 

Le débat sur la nocivité du CBD

 

Fin 2017, l’Organisation mondiale de la santé donnait son avis au sujet des éventuels dangers du CBD pour la santé. Son constat, publié sur cette page, était le suivant : « (…) le Comité OMS d’experts de la pharmacodépendance a conclu que, à l’état pur, le cannabidiol (CBD) ne semble pas présenter de potentiel d’abus, ni être nocif pour la santé ». La chose était donc claire. L’OMS ajoutait qu’en l’absence de données plus précises, et faute d’études scientifiques en nombre suffisant, le principe de précaution continuait de s’appliquer vis-à-vis du cannabidiol.

Toutefois, le constat de l’Organisation n’est pas partagé par toutes les autorités sanitaires. En janvier 2019, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a publié, sur son site internet, une note dont est tiré l’extrait qui suit : « Bien qu’il puisse présenter un intérêt dans le traitement de certaines formes sévères d’épilepsies, le CBD a des effets psychoactifs, peut être potentiellement toxique pour le foie et est susceptible d’augmenter les concentrations dans l’organisme de certains médicaments notamment des antiépileptiques, avec le risque d’accroître leur toxicité. » La note a été rédigée dans un contexte d’intérêt global pour le cannabidiol en tant que complément de traitement pour des patients épileptiques que les médicaments conventionnels ne soulagent pas.

Alors, que faut-il penser des dangers du CBD révélés par l’ANSM ? Cet avis est-il en contradiction avec le point de vue de l’OMS ?

 

 

Est-il dangereux de consommer du CBD pour les poumons

 

La consommation de CBD par inhalation, comme dans le cas de la vaporisation ou du "vaping", peut soulever des questions quant à la sécurité pour les poumons. Bien que le CBD lui-même ne soit pas nocif pour les poumons, certaines méthodes d'inhalation peuvent entraîner des risques. Les risques associés au vapotage du CBD dépendent souvent de la qualité des produits utilisés et des ingrédients ajoutés à l'huile de CBD. Il est donc crucial de choisir des produits de qualité et de veiller à ne pas surchauffer l'huile, ce qui pourrait entraîner la production de substances toxiques. En cas de préoccupations concernant la santé pulmonaire, il est possible de privilégier d'autres méthodes de consommation telles que les gélules, les huiles sublinguales ou les produits topiques.

 

 

Les dangers du CBD : les effets psychoactifs

 

Le CBD est souvent présenté comme non-psychoactif, contrairement au THC. Cependant, certaines études suggèrent qu'à des doses élevées, le CBD pourrait avoir des effets psychoactifs légers. Ces effets pourraient se manifester par une légère somnolence, une détente ou une sensation de bien-être. Il est important de noter que ces effets sont généralement bénins et ne provoquent pas de "high" comme le THC. Pour minimiser les risques d'effets psychoactifs, il est recommandé de respecter les doses suggérées et de consulter un professionnel de la santé si nécessaire.

 

 

Le CBD, une affaire de qualité

 

Bien que les dangers du CBD ne soient pas démontrés dans le cadre d’une utilisation normale, l’ANSM met en garde contre les produits à base de cannabidiol achetés illégalement.

Voici ce qu’elle écrit sur son site internet : « (…) la sécurité des produits vendus en dehors du circuit légal n’est pas garantie, en particulier en ce qui concerne la quantité réelle de CBD, la présence éventuelle d’autres composés actifs du cannabis ou d’autres produits toxiques, exposant donc à des risques. L’utilisation du cannabidiol vendu en dehors du circuit légal peut donc être dangereuse. » Ce qui est dit implicitement ici, c’est que les éventuels dangers du CBD, aussi infimes soient-ils, ne concernent que les produits dont l’origine, la fabrication, la composition et la teneur en cannabidiol ne peuvent pas être vérifiées. D’où l’importance de bien choisir ses produits et de privilégier des revendeurs qualifiés, comme c’est le cas de Tilyo !

 

 

Qui peut consommer du CBD ?

 

Le CBD est généralement considéré comme sûr pour la plupart des adultes en bonne santé. Cependant, comme pour tout produit, il est important de consulter un médecin avant de commencer à utiliser des produits à base de CBD, en particulier si vous prenez des médicaments sur ordonnance ou si vous souffrez de problèmes de santé spécifiques. Les personnes souffrant de troubles du sommeil, d'anxiété, de stress, de douleurs chroniques ou de problèmes inflammatoires peuvent bénéficier de l'utilisation du CBD, mais il est toujours préférable de consulter un professionnel de la santé pour déterminer la dose appropriée et la méthode de consommation.

 

 

Les dangers du CBD chez les femmes enceintes et allaitantes

 

Les recherches sur les effets du CBD chez les femmes enceintes et allaitantes sont limitées, et il est préférable de rester prudent dans ces situations. Certaines études suggèrent que la consommation de CBD pendant la grossesse pourrait avoir des effets négatifs sur le développement du fœtus, y compris un retard de croissance et des troubles du développement du cerveau. De même, on ignore dans quelle mesure le CBD peut être transféré au bébé par le lait maternel et quelles pourraient être les conséquences pour le nourrisson. Par conséquent, il est recommandé aux femmes enceintes et allaitantes de ne pas consommer de CBD sans l'avis d'un médecin.

 

 

Les dangers du CBD chez les personnes atteintes de troubles cardio-vasculaires

 

Bien que certaines études aient suggéré que le CBD pourrait avoir des effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire, il est important de noter que ces résultats ne sont pas concluants et que davantage de recherches sont nécessaires pour établir un lien clair. Pour les personnes atteintes de troubles cardio-vasculaires, il est crucial de consulter un médecin avant de consommer du CBD. Certains médicaments pour le cœur peuvent interagir avec le CBD, entraînant des effets indésirables ou une diminution de l'efficacité des traitements. En outre, le CBD peut provoquer une légère baisse de la tension artérielle chez certaines personnes, ce qui peut être préoccupant pour les personnes souffrant de troubles cardiaques. Par conséquent, il est essentiel de discuter avec un professionnel de la santé pour déterminer si le CBD est approprié dans ces situations et, le cas échéant, pour ajuster la posologie en conséquence.